AG du 23 juin – Le PIEGE se confirme – REPORT probable

Publié le par Rabelais

 

Mes frères,

Ainsi que nous l’écrivions dans notre article « 23 juin : le terrible piège pour les loges »,  « le risque majeur et très probable, de déchirement et de confusion la plus totale pour les loges et leur VM qui auront attendu, attendu, attendu… l‘hypothétique AG du 23 juin ». Car entre les 2 hypothèses, celle de la confirmation de Stifani et celle de son rejet, « il ne faut surtout pas pousser de coté la troisième hypothèse: celle d’un report de plusieurs mois de ce vote ».

« Cette troisième hypothèse (la plus probable ?) repousserait le vote dans le calendrier de la nouvelle année maçonnique !!! »

« Ce qui impliquait automatiquement élection des nouveaux VM et appel à de nouvelles cotisations !!! Imaginez  les manœuvres de STIFANI  et ses OP dans cette confusion »

Or c’est bien cela que le sieur BALOUP vient d’évoquer sous prétexte  que le cabinet Bellot ne serait pas prêt  pour remettre son audit (comme par hasard) évoquant  d’être prêt pour la date de décembre 2012 (comme par hasard, bis)et que Me Monique LEGRAND attendrait (comme par hasard, ter) les indications du cabinet BELLOT pour fixer la date de l’AG !!!

Mes Frères, la boucle est fermée. Le piège auquel nous faisions référence dans notre précédent article est bel et bien en train de se refermer.

Car un tel report n’arrangerait pas que les affaires de STIFANI et de son clan. Un tel report arrangerait particulièrement bien les affaires de Me LEGRAND. Car cela prolongerait d’autant son mandat et ses propres rentrées financières.

Ceux qui auront payé pour VOTER lors de l’AG du 23, l’auront fait pour RIEN !

Car pour prendre part au vote dans la période de la nouvelle année maçonnique 2012 -2013, il sera évidemment exigé  d’en avoir payé les cotisations !   

Et c’est sans compter avec la multiplication des loges miroirs  et les VM imposés par l’administration stifanienne dans les loges peureuses, qui viendront mettre la futur AG à la botte de STIFANI.

Pire les VM et loges et  qui auront attendu se trouveront dans bien des cas, confrontés à une implosion dans les pires conditions.

La vraie maçonnerie a définitivement quitté la GLNF,  et ceux qui par ambition personnelle  voulaient encore faire croire à une possibilité de reprise de la GLNF de l’intérieur ce 23 juin, devront le reconnaître.

La GLNF que nous avions connue, est morte.

Nous imaginons malheureusement que ces mêmes ambitions personnelles vont maintenant se réorienter et amplifier les projets de quelques uns d’essayer de créer leur propre Grande Loge, (même si elle n’est que départementale ou cantonale et sans aucun avenir) dont ils seraient évidemment LE Grand Maitre !   

Heureusement, les Frères de l’ULRF ont une vraie démarche, à la fois démocratique et maçonnique qui verra officiellement jour ce 28 avril à Tours avec la création de la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française. Une vraie GL qui elle a vocation à rassembler les Frères de tous les rites, pour une maçonnerie sereine et régulière, et qui débouchera inévitablement sur de multiples reconnaissances.

Fraternellement

César.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article