Assemblée générale ordinaire du 25 Mars.

Publié le par Rabelais

Mes Très Chers Frères, vous connaissez tous l’état d’instabilité dans laquelle se trouve actuellement la GLNF, situation que jamais auparavant notre obédience n’avait connue, et cela par la faute d’un seul homme, le G.M. actuel, qui par ses écrits, ses paroles, ses actes et ces décisions a projeté la GLNF sur le devant de l’actualité médiatique en faisant fi des règles les plus élémentaires de discrétion.

Par cette attitude qui bafoue et foule aux pieds les Landmark, bases fondamentales de la maçonnerie régulière, le G.M. a soulevé l’indignation de milliers de Frères dans l’ensemble des Provinces, indignation traité par le mépris et avec des méthodes dignes des pays totalitaires.

Une réaction salutaire ne peut venir que des loges où le bon sens, l’humilité et le respect des règles fondamentales de la maçonnerie ont toujours prévalues.

Aujourd’hui l’heure est venue de dire NON à de telles dérives et nous en avons le pouvoir.

L’assemblée générale ordinaire du 25 Mars à laquelle les représentants des loges sont convoqués nous donne le droit de sanctionner le G.M. et tous ceux qui serviles et soumis cautionnent cette présidence.

En effet en votant :

 

- NON à l’approbation des comptes pour l’exercice clos au 31/08/09.

 

- NON pour le budget prévisionnel 2010/2011.

 

- NON sur le montant des cotisations, droits et contributions pour l’exercice 2010/2011.

 

Les Frères prononceront un jugement qui sera à la hauteur des turpitudes et qui de doit amener, si l’honneur est au rendez-vous, à la démission du G.M.

Aussi tous les Frères délégués des loges se doivent d’être présents à cette assemblée ou se faire représenter officiellement avec des mandats en bonne et due forme, pour que la G.L.N.F. par ce vote sanction puisse retrouver la sérénité et l’honorabilité qu’elle mérite.

Notre attitude sera un acte bénéfique pour la G.L.N.F. (même si cela doit avoir pour conséquences quelques mois de flottement et de remous), mais qui saluera également tous les Frères qui déjà se sont dressés contre de telles dérives et permettra de rendre l’honneur à ceux qui ont été bafoués par le G.M. et ses supplétifs.

Rappelez-vous cette phrase de Churchill :
« À la guerre vous avez préféré le déshonneur, mais vous aurez la guerre et le déshonneur »

Aussi mes Frères pour ne pas arriver à des actions néfastes plus tard, si rien n’est fait, dès maintenant soyons tous présent le 25 Mars à PARIS et accomplissons courageusement et sereinement notre devoir.

 

Commenter cet article

MURAT 09/03/2010 10:43


Il faut établir un plan d'actions.
F.S a la structure qui lui est bien souvent redevable à lui ou à ses prédécesseurs.Il a également un budget important. Il convient d'organiser la résistance dans le moyen terme. A ce jour chaque F.
qui démissionne est une victoire pour F.S. Tout, je l'espère a été écrit. Il convient d'agir, dans l'ordre avec une statégie et un objectif défini.Sans cela, la motivation diminuera.Il est temps
qu'un comité indiscutable représentant toutes les provinces unisse notre mouvement. Sans unité structurée pas de victoire. Sans cela les FF démissionneront un par un. Ce n'est que des pertes
collatérales pour F.S. 1 an de recrutement lui permettra de retrouver les capitations. Une pluie de radiations viendra alors sceller sa victoire


les myosotis d'Alsace 08/03/2010 17:22


Chers Frères du Languedoc Roussillon,
les Frères d'Alsace vous saluent.
Ensemble, nous pouvons tout !


Paracelse 08/03/2010 11:58


Mon F. Le seul problème est que le vote est prévu à main levée. Qui va compter? Je n'ose supposer que les VM dont le Loges disent dit "NON" aux dérives actuelles n'oseront pas se lever.Mais qui
nous garantit que FS ne fera pas venir en nombre certains anciens VM ou F déguisés en VM pour voter et lever la main avec enthousiasme? FS connaît les méthodes africaines et je ne doute pas qu'il
ne les utilise.
Paracelse