Au "Guide" et ses fidèles: L'Âne portant des reliques

Publié le par Rabelais

Au « GUIDE »

Je ne pourrais pas rajouter une page plus sensée à toutes celles qui depuis des mois maintenant expriment notre profond désir de changement et de renouveau. Je me contente simplement de dire ce que m’inspirent les photos qui nous sont montrées et les propos qui nous sont rapportés des vicissitudes que nous devons à qui vous savez et ses amis.

 L’une de ces photos, dans un effet de perspective, nous le montre au « sommet » d’une tribune, souriant et fat, gonflé d’orgueil et entouré de symboles maçonniques. Il a fait remonter à ma mémoire ce petit poème de Jean de La Fontaine :

L'ÂNE PORTANT DES RELIQUES.

Un baudet chargé de reliques
S'imagina qu'on l'adorait :
Dans ce penser il se carrait,
Recevant comme siens l'encens et les cantiques.
Quelqu'un vit l'erreur, et lui dit :
" Maître baudet, ôtez-vous de l'esprit
Une vanité si folle.
Ce n'est pas vous, c'est l'idole,
A qui cet honneur se rend,
Et que la gloire en est due. "

D'un magistrat ignorant
C'est la robe qu'on salue.

A nos yeux, vous avez perdu toute considération. Nous verrons bien s’il vous reste un peu de dignité et vous partirez de votre propre chef. Autrement, nous nous battrons pour vous chasser.

 

Magdiel de Moré

Commenter cet article

Bruno 06/04/2010 22:45


Superbe fable, et image fidèle de la situation.
Bravo pour cette citation remarquablement bien placée.
Fraternellement
Bruno M.