Commentaires additifs à la lettre du G.M.

Publié le par Rabelais

Commentaires additifs à la lettre du G.M.

 

 

 

 

 

Paris, le 14 octobre 2010

Mon Bien-aimé Frère,

En ces moments importants pour l'avenir de notre Obédience,
laissez-moi vous parler du fond du cœur ! (sans blagues ! )

La campagne de déstabilisation - pour ne pas dire de démolition - que la Grande Loge Nationale Française subit actuellement met en œuvre des moyens modernes redoutables et coûteux.(combien notre guide a-t-il engagé de dépenses pour sa sauvegarde (procès, missives en 40000 exemplaires, Wagram, voyages sans intérêt etc.…)

Il faut ouvrir les yeux !

Notre développement a engendré des convoitises et des jalousies. Cela explique que les attaques extérieures (lesquelles ?)et intérieures (les FF. n'agissent pas pour nuire mais pour sauvegarder)se soient conjuguées pour provoquer une "implosion" de la GLNF dont les "conspirateurs" attendent tous quelque chose.( ils attendent de pouvoir travailler en paix sans manipulations permanentes des rituels et des usages)

Ceux-là mêmes qui s'associent à l'entreprise de destruction de l'Obédience se déclareront, devant ses ruines, innocents et s'en laveront les mains comme Ponce Pilate.( en bon narcissique le guide parle de lui)

Ceux qui conduisent cette campagne s'en prennent également à ma personne avec ignominie, et, pour n'avoir jamais cédé au découragement, je n'en ai pas moins fortement souffert et ma famille aussi.(l'arroseur arrosé parle)

J'ai subi des injures, des insultes et des calomnies que je ne pensais jamais devoir subir, tant je me suis toujours efforcé d'agir en homme honnête.(?)

J'ai été victime de menaces directes émanant de prétendus Frères qui ont perdu le sens des valeurs élémentaires et, pour moi comme pour tout Frère digne de son engagement, il n'est pas d'excuses pour la violation du respect de ces valeurs. (chaque jour les séides du Guide menacent les opposants en évoquant les représailles qui auront lieu après le 16)

Toutes ces attaques auraient justifié cent fois que l'éponge fut jetée (chiche !)- mais je n'ai jamais cédé à la tentation de démissionner parce que ce serait renoncer à tout ce à quoi je crois, (l'orgueil et le pouvoir profane) à ce que mes parents m'ont inculqué, à tout ce que m'ont appris ceux qui m'ont guidé en Maçonnerie, (au fait qu'a t il apprit de la F.M. ?)à tout ce dont je suis persuadé : ce qui est juste est juste et je ne cèderai pas devant le spectre du mal et l'injustice. (combien des dernières sanctions ont été prononcées au nom de la Justice du Guide en dehors de toute équité)

J'ai été désigné conformément aux statuts et règlements de l'Ordre pour diriger cette Maison (pendant 3 ans !). Je suis garant de ses fondements et comptable de ses intérêts et je le resterai. (même si la G.L.N.F. doit disparaitre mais je garderais le trésor sous une autre appellation si nécessaire !)

Je défendrai la GLNF et je la conduirai à travers cette tempête vers sa destinée. (finale)

J'ai besoin de l'aide de chacun de vous, mes bien-aimés Frères !

Nous ne devons pas nous résigner à subir ces attaques incessantes qui nous éloignent tous les jours du but que nous poursuivons ensemble : nous élever en Fraternité ! (pour cela provisionnons le risque des capitations perdues parce que certains découragées abandonneront une G.L.N.F. dénaturée)

Mes Frères, ne nous laissons pas voler nos espérances ! (oui, ne le laissons pas faire cet ignominie)

Et s'il est nécessaire d'adapter l'Obédience aux enjeux qui s'offrent à elle (la Tradition est éternelle et n'est pas concernée par ses pseudo réformes), nous ne pouvons accepter que soit mis à mal la Constitution et les fondements de l'Ordre (après avoir bafoué l'Ordre le guide s'institue son défenseur ! Mais parle t il de la même chose que nous ?) dans un climat insurrectionnel entretenu par des irresponsables pour qui plus rien n'a de sens et qui n'ont qu'un seul but : détruire. (bravo quelle fraternité d'attribuer aux autres ses propres bassesses)

Solennellement, je demande à chacun de vous de faire preuve
de clairvoyance et de responsabilité. (c'est fait nous voterons NON)

Mon Bien-aimé Frère, tout peut s'accomplir dans le respect des règles et des droits fondamentaux de chacun, tout peut se réaliser dans l'ordre et la sérénité !

Et si ce vote doit être un référendum qu'il porte, alors, sur la quête que vous poursuivez, la voie que vous avez choisie pour vous réaliser et réaliser, au sein de la Grande Loge Nationale Française, le Temple sacré de la Fraternité.(on pourrait croire que la grâce a éclairé subitement le Guide)

Commenter cet article