Communiqué ULRF du 5 février 2012

Publié le par Rabelais

Communiqué du 5 février 2012 

 

Le désordre règne

Hier s’est déroulé à Saint Denis une Assemblée Générale scandaleuse, dont les deux-tiers des loges de la GLNF étaient exclues tandis que le Souverain Grand Comité, dont le quart de l’effectif a été renouvelé depuis un an, y était venu en force. Le collège électoral trafiqué a motivé de nombreuses réclamations de Frères venus de toute la France, auprès des huissiers mis en place par FMR et Maitre Legrand qui ont passé un accord pour que les documents soient accessibles aux deux parties. Une demande d’annulation de cette Assemblée Générale est d’ailleurs à l’étude par nos avocats.

Pourtant le rejet de François Stifani a été confirmé sans la moindre ambigüité par un score sans appel.

Comme nous l’avions annoncé lors de la Convention Nationale de l’Union, François Stifani tente, car c’est devenu sa spécialité, de retourner, comme il l’a toujours fait, la décision de l’Assemblée Générale à son avantage en se croyant au-desus des lois de la République.

Demain, avec la caution du Président Kurz et de Me Legrand (à moins que cette dernière ne quitte le navire après avoir rempli sa mission), celui qu’ils persistent à appeler Grand Maître, va repartir de plus belle dans ses exactions : une liste de 1 200 frères à expulser serait à la signature ces jours-ci, le processus électif d’un nouveau Grand Maître va être lancé dans les prochaines semaines, et l’on voit déjà frétiller ceux qui pensent encore qu’ils pourraient obtenir quelque chose…

L’ULRF a pris samedi 28 janvier deux décisions essentielles :

  • ​se transformer en « syndicat » de protection des Frères de la GLNF poursuivis par la vindicte du guide. Que chacun sache que nous ne relâcherons pas la pression tant que lui et son quarteron d’affidés seront au pouvoir. Le harcèlement continuera et nous rendrons coup pour coup : c’est une obligation d’équité. Toute expulsion pour appartenance à l’ULRF fera l’objet d’une plainte pénale contre les décisionnaires.
  • appuyer le lancement d’une nouvelle grande Loge propre, moderne, et respectueuse des valeurs de la Franc-maçonnerie universelle. Depuis samedi dernier un certain nombre de réunions se sont tenues et un plan de travail a été défini. Le comité de préfiguration de la Grande Loge a fixé les objectifs ainsi qu’un cahier des charges intégrant les conclusions de la Convention et les attentes des Maisons des Rites. Le groupe opérationnel en charge du projet va devoir réaliser très vite les textes, les structures, les outils informatiques et autres moyens indispensables à la mise en place de cette Grande Loge. Le manifeste fondateur sera publié très prochainement et l’assemblée constituante aura lieu dans deux mois après l’accord de principe des Grandes Loges amies et des Maisons des Rites sur les textes proposés.

 

Nous appelons tous les frères exclus de leur Assemblée Générale à nous rejoindre pour continuer le combat à l’extérieur ou à l’intérieur de la GLNF afin d’éliminer ces princes de la manipulation dont le comportement déshonore l’ensemble de la Franc-maçonnerie.

 

Adhésion individuelle en ligne

Commenter cet article