Jugement du 7 décembre : une grande victoire

Publié le par Rabelais

La 1ère Chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris vient de rendre sa décision dans l'affaire opposant le Président de la GLNF à un certain nombres de Frères contestant tant  la prorogation de son mandat de 3 à 5 ans que l'Assemblée Générale pluri-localisée du 16 octobre et fait injonction au Président François Stifani de convoquer dans les délais les plus brefs une nouvelle Assemblée Générale.

 

 

Après la condamnation de la GLNF dans l''action en concurrence déloyale intentée contre FMR, c'est donc un nouveau désaveun cinglant que la justice vient d'infliger aux agissements de François Stifani.

 

 

Il lui appartient maintenant d'organiser dans les plus brefs délais et conformément à nos Statuts, une nouvelle Assemblée Générale dont l'ordre du jour comprendra :

 

  • l'approbation des comptes 2009
  • l'approbation du budget 2010-2011
  • la révocation du Président de l'Association et des membres du Conseil d'Administration.

 

Cette décision de justice marque après plus de deux ans d'errance de la gouvernance de François Stifani la mise au ban d'un système initié en 1997 et qui n'a cessé depuis de développer des effets pervers.

 

 

Elle marque également  le retour de la Régularité et le début de la période de refondation de la GLNF à laquelle tous les Frères de bonne volonté, attachés à la Tradition et aux Landmarks sont invités à contribuer.

 

 

N'hésitez pas à faire circuler largement cette information.

Par Tamino -

Commenter cet article