Le "Grand Conseil" vous parle du Blog Brie- Champagne

Publié le par Rabelais

http://www.blog-brie-champagne.com/article-le-grand-conseil-vous-parle-84390820.html

 

Le "Grand Conseil" vous parle...

Le dernier avatar communiquant de la GLNF, le « Grand Conseil » qui n’a, rappelons-le aucune légitimité statutaire a été créé le 26 août par le Grand Maître démissionnaire, Monsieur François Stifani. On nous avait annoncé qu’il était « …destiné à assurer une gouvernance collégiale de notre Grande Loge… ».

 

J’avais cru comprendre, que s’agissant de la Grande Loge, il traiterait essentiellement de sujets maçonniques. On découvre aujourd’hui qu’il s’est autoproclamé omni-compétent et se mêle de tout, de n’importe quoi et notamment de questions associatives de nature essentiellement civiles et profanes ….

 

Ainsi de la dernière communication de ce « Grand Conseil » (du dernier des Mohicans ?) qui fait référence à quelques lignes extraites d’un texte largement relayé sur nombre de Myosotis et ici même,  (Lettre d’un Vénérable Maître aux Frères de sa Loge).

 

Sur le plan formel, il est plus que significatif de relever que le dernier carré des partisans de François Stifani scrute avec beaucoup d’attention tout ce que les Myosotis publient ou relaient. Voilà qui est, me semble-t-il, révélateur de leur état d’esprit et de leur grande fébrilité…

 

Fébrilité d’autant plus importante qu’ils savent aujourd’hui, que dans les Loges, le rejet de la gouvernance de Monsieur François Stifani se fait de plus en plus fort à chaque installation d’un Maître Elu, tandis que l’Union des Loges Régulières Françaises apparait de plus en plus clairement comme la seule alternative de sortie de crise.

 

Dès lors, il importe aux Membres de ce "Grand Conseil" (des Pieds Nickelés ?) de la discréditer, sans se montrer trop regardant sur les moyens. Il n'aura échappé à aucun lecteur que cette communication traite de la "Double Appartenance". L'usage des majuscules, qui constitue en l'espèce une faute typographique se voulait une action subtile de mise sur le même niveau de la GLNF et de l'ULRF, ce qui aurait permis de développer à partir d'un faux postulat le raisonnement récurent que l'Union était effectivement une obédience, à laquelle on ne pouvait adhérer qu'en violant les Constitutions de la GLNF.

 

Raté ! et je ne saurais trop conseiller au Grand Secrétaire de ce « Grand Conseil » (des Schtroumpfs ?) de s'adjoindre les services d'un Grand Communiquant...

 

Au fond enfin, on lira avec intérêt le commentaire d’un (vrai) juriste sur ces errements juridiques. 

 

 

REPONSE PERTINENTE AU COMITE VIRTUEL DIT DU « GRAND CONSEIL » DE LA GLNF

 

 

 

Le Grand Conseil autoproclamé  de la GLNF à cru pouvoir prétendre dans un communiqué du 15 septembre que l’adhésion d’un membre de la GLNF à une autre « association maçonnique » constituerait la manifestation non équivoque d’une démission de la GLNF. Ce qui est déjà en soi une hérésie juridique dès lorsqu’une démission d’un membre d’une association doit être explicite et expresse et résulter de sa seule volonté

 

Ceci étant, si d’aventure ce message était destiné aux membres ou futurs adhérents de l’UNION des LOGES REGULIERES FRANCAISES (ULRF), force serait de constater que ce Grand Conseil imaginaire s’est fourvoyé en s’appuyant sur un texte des Constitutions de l’Ordre qui ne lui est en rien applicable puisque les réunions de l’ULRF, qui n’organise par ailleurs aucune Tenue ni Travaux, sont statutairement ouvertes au public.

 

A bon entendeur salut et afin que nul n’en ignore !

 

 

 

 

 

Par Anaxagore
Ec

Commenter cet article