Maison des maçons réguliers du rite Standard d'Ecosse

Publié le par Galahad

Mes Biens Aimés Frères du R.S.E.

Vous avez tous pu observer à travers les blogs et pour les plus "chanceux", d'assister à l'assemblée générale du 4 février 2012 au cours de laquelle, malgré "l'élimination" de nombre de délégués de Loges n'ayant pas pu voter, elle a rejeté la ratification de François Stifani de la présidence de l'association de la G.L.N.F. à près de 58% des voix.

Il est inutile que l'on vous commente plus en avant toutes les interprétations et les échanges parfois rugueux entre certains blogs ainsi que les tirs croisés entre les différents courants qui sont de notre point de vue totalement stériles et non productifs.

Le fait incontournable sur le plan judiciaire est justement ce rejet qui a été acté par la mandataire judiciaire et le vice président du T.G.I. de Paris, et quoique certains en disent, il n'est pas concevable que malgré des procédures, la Justice annule cette Assemblée Générale qu'elle a elle-même maintenue par une décision la veille en rejetant toutes les demandes.

Notre premier souhait est et reste de récupérer notre obédience la G.L.N.F. car elle nous appartient à tous pour y avoir oeuvrer et travailler, participer à sa construction depuis plusieurs décennies pour beaucoup d'entre vous.

Nous ferons tout ce qu'il faut pour que cela soit possible tout en nous assurant que les réformes qui doivent être engagées puissent se faire intégralement afin que cela ne se reproduise plus jamais.

Cela nous oblige également à faire ces réformes en total accord et en pleine cohérence avec les règles en vigueur des Grandes Loges reconnues au niveau international.

Cela veut dire également que si nous devions échouer dans cette grande mission et que le projet de création d'une nouvelle Grande Loge se fasse telle que cela a été annoncée lors de la convention de l'U.L.R.F. du 28 janvier 2012, elle devra se faire avec l'aide et la "bénédiction" de tous et particulièrement pour ce qui nous concerne, avec la Grande Loge d'Ecosse.

Nous devons continuer à réfléchir et élaborer un avenir pour tous dans le cadre du Rassemblement des Maçons Réguliers du Rite Standard d'Ecosse.

Plus que jamais, il est important bien évidemmment de préparer toute voie de recours tout en ayant à l'esprit l'espoir de la restitution de la GLNF à l'ensemble de ses membres.

Enfin, puisque Maître LEGRAND est désormais la présidente ad Hoc de l'association, il est temps que l'U.L.R.F. à laquelle nous appartenons ainsi que l'ensemble de l'opposition, qui forme désormais une majorité écrasante demandions dès à présent l'annulation de toutes les ordonnances de suspensions, de radiations et de "démissionnements" émises depuis maintenant plus de deux ans par la direction de la G.L.N.F. et ses affidés provinciaux. Cette action serait à notre sens, un signe fort qui prouverait que la direction prétendue de François Stifani n'a plus effectivement la main et qu'il s'agit bien de Madame LEGRAND qui décide et qui gère réellement.

Nous reviendrons vers vous très prochainement pour vous donner les dispositions et vosurtout des choix qui s'offriront à chacun d'entre-nous ; En effet, nous avons accompli un cheminement initiatique personnel par notre démarche le jour où nous avons franchi les portes d'une Loge ; de la même façon, il appartiendra à chacun en son àme et conscience de décider personnellement de la suite de ce cheminement.

Soyons tous certains que le G.A.D.L.U. nous assistera dans ce choix,

Nous vous embrassons bien fraternellement

Pour la Rassemblement des Maçons Réguliers du Rite Standard d'Ecosse

Commenter cet article