Plus blanc que blanc

Publié le par Rabelais

Mes frères,

Nous venons tous de recevoir copie des demandes officielles de nomination d’un Expert (CECURITY) et de constitution d’une Commission ad hoc   chargée d’examiner les sanctions, ainsi que l’ordonnance en réponse du TGI de Paris  (Voir Lien).

Ainsi, Me Legrand qui était restée silencieuse pendant des mois, qui ne répondait pas aux courriers des Frères, se met maintenant à communiquer. Cela est bien ;  mieux vaut tard que jamais !

Mais en même temps nous avons le sentiment que cette attitude vise à nous laisser penser qu’elle fait absolument tout selon les règles, et qu’en la matière elle  lave « plus blanc que blanc ».

D’ailleurs, elle n’a toujours pas fourni le Grand Livre de comptes de la GLNF. César n’a pas oublié que les fameux audits n’ont pas été des « audits » au « sens Commissariat aux Comptes », donc  avec examen de la pertinence des dépenses, mais avant tout des examens de la conformité des comptes avec les règles comptables (ce qui est loin d’être la même chose), et surtout sans la moindre consolidation des comptes de la GLNF avec ceux de la nébuleuse GLNF.  Ce qui est habituellement l’une des toutes premières actions entreprises lors de l’audit d’un groupe complexe, car permettant de faire apparaitre les flux financiers entre la maison mère et ses entités au delà des liens et formes juridiques.

La demande de Me Legrand clame qu’elle souhaite des listes fiables dont les loges qui auraient été   injustement exclues  seraient réintégrées par la Commission ad hoc ! Belle affirmation qui donne  elle aussi l’image de laver plus blanc que blanc.  

Mais César, n’a pas oublié tous les frères et toutes les loges, qui les premiers se sont élevés contre les manœuvres du régime stifanien, contre ses dérives, et qui les premiers ont été sanctionnés bien avant le 21 janvier 2011. Qu’en est-il par exemple de toute la province martyre du Val de Loire ? Oubliée ! Qu’en est-il de tous les premiers résistants ? Oubliés !

César n’a pas oublié que la cause première de l’exclusion massive des Frères et des loges hors du corps électoral, tient à une décision de Me Legrand elle-même : celle d’avoir imposé le paiement de contributions exceptionnelles, puis le paiement de cotisations votées ce 4 février 2012 par une AG dont l’immense majorité des opposants ont été exclus.

De plus lorsque qu’on regarde la composition de la Commission ad hoc on peut se poser bien des questions. Car, ainsi que nous faisons déjà remarquer avant-hier (dans Le TGI valide l’organisation de l’élection du GM) 50% des membres sont issus du clan stifanien, dont certains « Ultras » directement concernés. On  les voit mal se déjuger.

César n’à pas oublié, que cette élection est conduite dans le cadre d’un SGC dont dans lequel  François Stifani n’avait pas attendu le 21 janvier 2011 pour commencer à le tripatouiller

Pour réussi à nous donner l’impression de laver plus blanc que blanc, Me Legrand va devoir faire également nommer un expert en communication…

 

Heureusement que nous savons que le travail intense relatif à Grande Loge nouvelle progresse à bon rythme.

Fraternellement

César

Commenter cet article