ULRF: L'opposition à François Stifani se renforce.

Publié le par Galahad

C’est à l’initiative de plusieurs Vénérables Maîtres, tous Rites confondus que s’est constituée l’Union des Loges Régulières Françaises. Elle représente aujourd’hui la seule option réaliste de sortie de la crise que traverse la GLNF depuis bientôt deux ans.

Après que François Stifani, par ses débordements de toutes natures a conduit les principales Obédiences internationales à stigmatiser de la façon la plus ferme la GLNF et à l’installer, au banc infamant de l’opprobre de la Maçonnerie Universelle en suspendant avec elles toute relation, l’Union des Loges Régulières Françaises s’est donné comme objectif de reconstruire la Régularité maçonnique pour restaurer la reconnaissance internationale.

Cette reconstruction doit s’exercer prioritairement à l’intérieur de la GLNF dont nous avons, tous ensemble, contribué au développement. Si, malgré tout, les stratégies malsaines de François Stifani devaient conduire à une scission, il en porterait alors seul le poids.

Pour autant, et parce qu’on ne saurait se résoudre à dépendre des stratégies d’un potentat en fin de règne, l’Union des Loges Régulières Françaises  se doit d’envisager que la Reconnaissance puisse être accordée demain à une autre obédience que la GLNF, et mettre en œuvre toutes les solutions qui permettront à terme aux Frères de se retrouver dans une Maçonnerie de Tradition.

C’est précisément le sens de la déclaration de la Maison des Maçons Réguliers du Rite Français qui vient de se constituer et qui annonce  clairement son adhésion à l’ULRF.

A n’en pas douter, d’autres adhésions viendront renforcer ce mouvement légitime qui a pour seule ambition de regrouper, au-delà des stratégies personnelles, l’ensemble des Frères dans une obédience restaurée.

Commenter cet article