16 octobre Suite

Publié le par Rabelais

Mes B.A.F.

 

L’ampleur de la manipulation provoque et va provoquer une LOURDE réaction de la part des véritables F.M. traditionnels et de certaines instances internationales. Il est CAPITAL que le découragement n’atteigne pas nos FF. et Que PERSONNE ne quitte le chantier.

 

Il y aura surement des représailles contre ceux qui ont été repérer comme opposants ; les listes d’épuration sont prêtes et certains d’entre nous vont surement rapidement se voir remerciés mais rien ne nous oblige dorénavant au respect d’une administration corrompue par des honneurs illusoires loin de la voie initiatique que nous avons choisie. Chacun doit rester solide face aux tripotages des résultats d’un vote hyper truqué, par exemple à NICE où des méthodes nord coréennes ont été utilisées, à la Réunion etc., les résultats sont enregistrés   d’une manière plus qu’étrange ainsi la Septimanie serait considérée comme favorable au G.M. parce que le vote des comptes a été favorable les 2 autres votes sont ignorés.


Attendons entre autre le jugement du 2 novembre sur le fond pour reconsidérer cette assemblée  comme acquise.

 

Jusqu'à plus amples informations :

-          Pas de démissions intempestives

-          Pas de découragement

-          Pas de règlements de cotisations

-          Le travail initiatique doit continuer au profit de chacun et surtout des jeunes FF.

-          Les soutiens du G.M., préoccupés de sauvegarder leurs parures au détriment du devenir de la G.L.N.F., ne représentent rien d’autre que leurs turpitudes et leur double langage.

 

C’est maintenant qu’il est nécessaire d’affermir nos FF. les plus jeunes ou découragés. PERSONNE NE DOIT DEMISSIONNER,

 

N’abandons pas sans résistance les clefs du château et du coffre aux barbares qui ne sont animés que par des intérêts politico-financiers et des illusions mesquines profanes.

 

 

Seule la détermination et la foi dans la véritable maçonnerie doivent nous animer.

GARDONS FORCE ET COURAGE.

 

" C'est toujours sur une démission collective que les tyrans fondent leur puissance.   [Maurice Druon]
Extrait du :    Le Pouvoir "
 

 

AUTRES INFORMATIONS BIENTOT.

 

Fraternellement

 

 

BRUTUS

Commenter cet article