ENCORE FAUX (reprise d'un article du Myosotis Ligérien)

Publié le par Rabelais

Le soutien de SP (Suprême Grand Commandeur du SCPLF) à FS (Guide de la GLNF) nous a dès lundi soir interpellé et agacé, mais surtout interrogé sur sa véracité.

 

A l'inverse de toutes les informations que nous pouvions avoir, SP faisait état de son soutien à FS !

 

Et sur Internet en plus ! Alors que le SCPLF se tient avec sagesse à l'abri de la frénésie médiatique ?

 

Trop beau, trop gros pour être vrai.

 

Et puis nous nous méfions des soutiens affichés et spontanés providentiels depuis le faux soutien de l'ancien GM du GO. La prudence et l'expérience nous ont conduits à ne pas communiquer sur ce courrier en attendant la position officielle de son auteur.

 

Ce courrier était un « faux grossier » !

 

Voici les liens du vrai faux soutien qui a circulé depuis lundi soir, en particulier sur l'ineffable « Gardiens du Temple » ainsi que le démenti officiel du SCPLF.

 

Faut-il commenter ?

 

Le procédé est tellement abject qu'il se suffit à lui même, chacun en tirera les conclusions qui s'imposent, y compris sur l'exploitation que certains adeptes du Guide ne manqueront pas de faire. Car ce piège, pour grossier qu'il soit, est tendu pour y faire tomber un journaliste, le REAA, FMR, les Myosotis et peut-être d'autres.

 

Décidément il est temps que cela cesse, vite, nous sommes très loin de la Maçonnerie et de la Règle en douze points, retournons les travailler dans nos Loges, sereinement, en attendant que la GLNF observe de nouveau les Landmarks, la Règle en douze points et l'éthique maçonnique avec un autre Grand Maître que celui-ci, de plus en plus indigne et illégitime.

Par Tamino

Commenter cet article

berrebiserge 27/05/2010 11:27


la grande messe du sommet France Afrique de Nice se prépare, en grandes pompes, par les nervis habituels du Dictateur qui fit la couverture de FM magazine n°3

pour en savoir plus : http://sergeberrebi.over-blog.com


JP 05/05/2010 19:14


Que ces individus qui déshonnorent la GLNF soient jetés dehors