L'express: les Anglais tirent sur la GLNF

Publié le par Rabelais

l-express-12-janvier-2011.jpg

Commenter cet article

BECHIR 14/01/2011 11:30


Un peu de poésie, car je sens beaucoup de tristesse et de questionnement dans son regard...

Mon Frère, qui es-tu ?
Mon Frère, d'où viens-tu ?
Mon Frère, où vas-tu ?

Dans une pièce noire, Imprégniée de Symboles,
Tu fus impressionné par le mot V.:I.:T.:R.:I.:O.:L.:
Recherchant la Lumière, tu vis une bougie,
Petite flamme en toi, le départ d'une Vie !

Recevant la Lumière, tout en restant dans l'ombre,
Ecartant tes paupières, au Nord, un endroit sombre,
Tu t'élevais enfin, sans te brûlerles ailes,
Travaillant en silence, avec beaucoup de zèle !

Puis vînt enfin le jour, où reçu Compagnon,
Tu fis un long voyage, vers d'autres horizons.
En parcourant le monde, en honnète ouvrier,
Tu découvrais la vie dans d'autres ateliers.

En découvrant l'Etoile, tu ouvrais grand ton coeur,
Glorifiant le travail, Glorifiant le labeur !

Mais tu avais des doutes, enfin, je l'espère !

Ô ! Frères qui me guidez, dans l'Amour, la Vertu,
Pourrez-vous faire de moi, un Maçon assidu ?
Dans le doute, la fatigue, saurai-je résister,
Ala Passion extrème, à la facilité ?

Accédant aux secrets, je comprendrai enfin,
Que la voie est tracée, mais ma route sans fin !
Grand Maître dans notre Art, j'apercevrai sans doute,
La Lumière qui filtre, tout en haut de la voûte !

Lumière inaccessible, à qui n'a pas le coeur,
D'essayer pas à pas, d'approcher le Seigneur !
Alors Maçon,mon frère bien aimé,
En voyant la Lumière, un bonheur qui inonde,
Il y a trois questions que tu dois te poser :

Mon Frère qui es-tu ?
Mon Frère, d'où viens-tu,
Mon Frère, où vas-tu ?

En connaisant ton être, tu connaîtras le monde,
En voyant la Lumière un bonheur qui inonde,
Tu comprendras enfin, pourquoi l'on s'est battu,
pour sauver tant de Frères pratiquant la vertu !

Fraternellement

Bernard BECHIR EX


Fernand Naudin 12/01/2011 15:41


BAF, pourvu qu'ils tirent juste...
Fernand Naudin