Le Myosotis Albi Quercy Rouergue (reprise)

Publié le par Rabelais

 

Paris, le 10 avril 2007.

 

Monsieur le Président François Stifani,

 

En réponse à votre lettre circulaire datée du 31 mars 2010 et adressée à tous les membres de la GLNF et aux Brèves n°23 d’avril 2010, je me permets d’afficher mon étonnement et mon agacement devant vos propos fort discourtois et fort désobligeants à notre égard.

 

C’est ainsi que vous vous sentez en proie à la victimisation et à l’agression permanentes de tous les membres de votre association hormis bien entendu ceux qui ne font qu’acquiescer à vos propos, à vos contre vérités et à votre philosophie déviationniste. Je me permettrais cependant de vous préciser que la théorie dynamique du comportement est pour sa plus grande part basée sur la théorie de Pavlov, c’est-à-dire qu’à chaque stimuli correspond une réaction, ce qui explique que la majorité est profondément choquée voire ulcérée de vos agissements et de vos propos. Vous semblez avoir déjà oublié, car vous n’en faites pas mention dans vos courriers adressés à nous-mêmes et à Jean Charles Foellner :

 

▪ Vos propos honteux prononcés le 4 décembre 2009 face à quelques véritables FM, qui ne demandaient qu’à être informés,
▪ L’émission télévisée de Canal + présentant le temple et les travaux de la Grande Loge à Nice,
▪ Votre volonté de contribuer aux grands débats sociaux, telle l’organisation des musulmans de France, ou aux grands questions du développement durable au sein de l’Union pour la Méditerranée – Accords de Barcelone… pour vous valoriser seul face au Président de la République,
▪ Vos mensonges réitérés sur vos rapports avec Alain Bauer, ancien GM du GODF,
▪ Votre gouvernance impérialiste indigne d’un FM allant jusqu’à destituer des TRF et TVF en les remplaçant par des « fidèles aux ordres », à suspendre des FF par dizaine, à dissoudre des Provinces et des RL qui n’avaient eu comme motif criminel que de s’être prononcées sur l’exacte vérité… etc.

 

Qui est le coupable ? Quels sont ceux qui sont véritablement agressé ? Qui est infidèle aux fondamentaux ? Qui ose dire que le libre arbitre n’est pas pris en otage ? Notre parole est perdue… qu’en a-t-on fait ?

 

Vous vous présentez comme l’arbre qui cache la forêt, comme celui qui est prêt à nous proposer une chirurgie réparatrice sans assurance de réussite, comme celui qui va sortir la GLNF de l’ornière dans laquelle elle est tombée à cause de votre inconscience et de votre sectarisme, comme le guide divin et suprême qui doit être le seul à faire des miracles, et ainsi préserver son pouvoir et son arrogance à la tête de l’association que vous présidez, plus pour très longtemps je l’espère.

 

Que de manœuvres de diversion et dilatoires, de références à des faits non justifiés et infondés, de propos qui sentent la désinformation à plein nez, d’agissements qui prouvent votre non-respect de l’humain, et surtout votre infidélité aux Landmarks et à la Règle en 12 points, nos fondamentaux que vous semblez aujourd’hui ignorer et qui constituent notre arbre de vie et le fil rouge de notre parcours initiatique.

 

Vous n’avez toujours pas compris, monsieur le Président, que la GLNF est une Obédience au service de tous et non un Ordre dans lequel il faut se mouler. Inutile de nous répéter sans cesse qu’il nous faut transmettre, c’est effectivement notre responsabilité et non la votre, mais nous le faisons avec humilité et sans objectifs quantitatifs, sans vouloir songer à gagner des galons et des parures pour la parade.

 

Vous cachez ou vous éludez les vrais problèmes causés par vos errements, vos mensonges, et votre indignité, alors que vous devriez être l’exemple d’humanité, de transparence et de charité. Vous envisagez de créer des commissions de réflexion dans les Provinces, mais avec qui et quelle information remontera ? Est-ce que ce sera encore une information tronquée par les GMP, qui ne reflètera pas la réflexion authentique de tous ?

 

Savez-vous aussi, monsieur le Président que beaucoup de nos FF sont dans la difficulté et le besoin et qu’ils crient à l’aide ; savez-vous ce que veut dire « A moi les E de la V » ? Savez-vous que beaucoup de FF commencent à sérieusement douter de vos promesses et de vos serments et qu’ils n’attendent plus rien de vous, si ce n’est que votre DEPART.

 

A cette seule condition, monsieur le Président, notre GLNF saura se relever et connaître un destin sans égal, sans magouilles, un destin bâti sur le travail et le respect des fondamentaux, qui en font sa régularité. OUI, monsieur le Président nous sommes aujourd’hui unis et confiants face à notre AVENIR, mais SANS VOUS.

Nous saurons aussi pardonner à ceux qui se sont égarés, parce que nous savons tous ce que la FRATERNITE veut dire.

 

Très courtoisement

Aramis

Commenter cet article

un curieux satisfait 14/04/2010 21:30


Bonjour
je suis curieux depuis quelques années par rapport la FM.
Je n'ai jamais eu l'occasion d'en discuter de vive voix avec un vrai membre, mais j'ai entendu juste parler des "grosses gueules" qui s'étalaient en faisant semblant de se cacher.
Je suis vraiment content de voir ce genre de blog et ce genre de posts, car en ce moment, et sur ses blogs, j'ai le sentiment de lire quelque chose de cohérent avec ce qu'on peut trouver sur les
sites officiels.
Et c'est une bonne chose.
Bravo !