A voir myosotis Septimanie

Publié le par Rabelais

2011 : REPLÂTRAGE OU
DEVELOPPEMENT DURABLE
DE LA GLNF ?
SUR LE FOND
Nous sommes une grande majorité de FF entrés en Maçonnerie pour une quête de l’ordre de
l’intime, de l’intériorité, d’un Absolu.
Qui suis-je ? D’où est-ce que je viens et où vais-je ? Est-ce que j’existe ?
Est-ce que JE SUIS ?
Est-ce que François Stifani peut me répondre et me dire que répondre ? Est-ce que le GMP
de Septimanie, Franç..-Xav…d’Est. de Bos… guignol pathétique qui serait incapable de
répondre à un tuilage peut répondre à ma question d’ordre métaphysique ? Est-ce que toutes
les marionnettes qu’il a nommées en ont les capacités? (car qui peut-il avoir reconnu à part
ses semblables insignifiants ? )
nota bene : FX d’Est de BOS… s’est heureusement trompé et a nommé quelques FF
exemplaires dans son Collège de Septimanie. (très très très peu)
Tout ce qui est extériorité, décors, promotions, affaires profanes, etc…, qui sont beurre et miel
pour tous les FF d’apparat… sont des domaines qui nous sont étrangers.
Une crise profonde dure depuis le 4 décembre 2009, jour où des FF véritables se sont levés
face à STIFANI , Grand-Maître d’opérette, imposteur inculte, mis en place par l’ancien GM
JC Foëllner avec l’accord de Claude Charbonniaud.
Depuis, cette crise occulte ce pourquoi nous sommes devenus Maçons. Nous nous battons
contre des individus dont les buts sont profanes alors que notre combat se mène au nom de
principes qui sont sacrés.
Il y a des Maçons de Tradition et des Maçons de Parade. (tabliers, grandes messes, médailles,
copinages, etc…) Notre Frère RAMINAGROBIS l’a clairement défini dans deux textes dont
nul à ce jour n’a contesté la pertinence.
Pour les Maçons de Parade, il y a de nombreux clubs services, qui sont utiles et dans lesquels
ils pourront briller et apporter leurs compétences.
Pour les autres, mes FF, point de gloire profane, mais seule la Gloire du GADLU.
Notre tâche est ingrate, difficile, demande des efforts et n’est pas assurée d’aucun résultat
tangible. C’est pour cela que nous disons que notre quête est sans fin.
UNE REFONDATION EST INDISPENSABLE
Que veut dire refondation ? Faire table rase de l’ancien édifice et en rebâtir un nouveau. Ceci
implique que les fondations de 1997/1998 devront être excavées et que d’autres fondations
devront être coulées.
UN REPLÂTRAGE DE LA GLNF ?
Si c’est pour éliminer STIFANI et sa clique et repartir sur un replâtrage avec le même
principe de hiérarchie, avec des FF plus propres, est-ce suffisant ?
Ma réponse est NON.
Il ne saurait être question de repartir sur les mêmes grandes messes, cortèges ridicules avec
grand maître des cérémonies à grande moustache, grands tabliers bleus et ors ou autres,
grands mamamouchis, belles médailles dont les Maçons de Tradition n’ont que faire.
En matière d’écologie, on ne peut aujourd’hui recycler ce qui est considéré comme un déchet
ultime. Les irrécupérables devront être exclus.
Ceux qui sont recyclables, à savoir les FF sincères qui se sont laissés enfumer, embrouiller au
nom de principes d’obéissance aux chefs, au nom de serments qu’ils auraient faits à certains
hommes…. Il faudra bien leur expliquer ce qu’est la Maçonnerie, et que l’Ordre Maçonnique
n’est pas l’Obédience, et que la Régularité n’est pas la Reconnaissance.
LES VRAIES RELIQUES DE LA VRAIE SAINTE CROIX DE LA MAÇONNERIE.
J’en demande pardon à l’un de mes FF de ma RL. Il se reconnaîtra. Nous ne devons pas entrer
en guerre pour savoir ce qui est régulier « historiquement », avec une certitude illusoire.
Quel est le vrai et authentique rituel ? Qui a commencé, l’oeuf ou la poule ? Nous n’y étions
pas et tout ce qui a été relaté l’a été par des hommes. Vous connaissez tous la valeur des
témoignages, même ceux d’hommes sincères. L’histoire compte, certes, mais ce qui compte,
comme pour une Loi, c’est l’Esprit de la Loi, donc l’Esprit de la Maçonnerie de Tradition.
SUR l’ESPRIT
LA LOGE DOIT ÊTRE L’ELEMENT LEGITIME ET REGULIER DE LA
MAÇONNERIE
Pour la nième fois :
La Loge est souveraine et a seule le pouvoir d’initier, dans le respect du Rite. C’est dans le
respect des us et coutumes qu’une Loge est régulière, pas dans la reconnaissance de
quiconque, qui dit que…
Chaque Rite reconnaît un rituel (cela existe déjà) et chaque Loge élit son VM qui nomme son
collège, pratique le rituel, Initie, Passe et Elève. Le VM est investi d’une délégation de
pouvoir passager par ses Pairs.
La Loge est indépendante financièrement. Le plus simple est qu’elle se déclare sous la forme
d’une association de la Loi de 1901.
L’OBEDIENCE
Organisme de rassemblement éventuel des Loges ayant pour rôle la représentation et la
coordination avec les autres Obédiences.
Les Loges peuvent se fédérer ou se reconnaître dans une Obédience qui n’a qu’un rôle
administratif, sans aucun pouvoir sur l’Ordre Maçonnique intemporel.
L’ASSOCIATION GLNF
C’est une association qui est le lien entre les adhérents et qui peut jouer un rôle de mutuelle
profane.
LE POUVOIR
LE POUVOIR SUR NOUS-MÊMES
Les serments que chacun d’entre-nous a prononcés l’ont été au GADLU, à Lui seul, pas à un
homme, aussi grand soit-il. C’est au GADLU dont nous recélons une parcelle de Lumière, que
nous devons rendre des comptes, donc à nous-mêmes.
Le seul pouvoir en Maçonnerie est le pouvoir qu’un homme a sur lui-même de se dominer.
Lui seul a le pouvoir de reconnaître un Frère comme suffisamment sage pour l’aider dans sa
quête. Lui seul a le pouvoir d’écouter et de reconnaître un Frère qui lui a ouvert les yeux ou
certaines portes, à l’aide des différents rituels ou de sa Connaissance.
Aucun individu proclamé ou autoproclamé n’a et ne peut avoir de pouvoir.
LA RECONNAISSANCE
La reconnaissance est une notion politique lorsqu’il s’agit d’un Obédience.
Pour les Maçons réguliers, le seul élément qui compte est la REGULARITE.
Quant au mot RECONNAISSANCE, il a été dévoyé pour assouvir le désir de puissance des
Maçons obédientiels.
Être reconnu par la GLUA, mes FF… franchement ??? En ce qui me concerne, pour avoir
visité des Loges en GB, j’y ai trouvé une forme parfaite (Rite Emulation) mais un fond très
proche du LION’S CLUB.
Ce qui compte, c’est le respect de nos règles, us et coutumes, landmarks, rituels: cela est la
REGULARITE
Ce qui compte est la « RECONNAISSANCE » que nous avons de nos FF réguliers, Maçons
de Tradition. « La reconnaissance » de la GLUA, entre-nous….
Quand je vois aujourd’hui le silence de la GLUA alors que la GLNF est à feu et à sang, que
son GM est un parjure avéré, que l’immense majorité des GMP sont des pantins abouliques,
je me demande mes FF si le fait de ne pas être RECONNU par la GLUA, si nous partions, ne
serait pas un signe de REGULARITE.
DEVELOPPEMNT DURABLE ET TRI SELECTIF EN MAÇONNERIE
Mes FF pour pourvoir espérer une survie par la refondation de l’Obédience GLNF (je n’ai pas
dit Ordre, ce qui n’a strictement rien à voir), il va falloir se lancer dans le développement
durable.
Tri sélectif à la base : séparer les hommes qui peuvent être initiés des autres. Pour cela, nous
avons un filtre efficace : la règle en 12 points. Vous qui vivez ce noble combat depuis plus
d’une année, à combien de candidats auriez-vous mis une boule blanche parmi vos Grandsmaîtres
Provinciaux ? Aux Grands Officiers Provinciaux ? Nationaux ?
Franchement, mes FF, auriez-vous mis une boule blanche à François STIFANI ?
L’AVENIR
Je sais, mes FF ce que vous allez me dire : « que faisons-nous de tous ces Maçons de parade,
d’opérettes, qui sont nos FF et qui sont membres de la GLNF ???
Après que le guide, FS, tous les GMP, GOP, etc…. auront abandonné leurs postes, nous y
verrons un peu plus clair.
Un GM de transition nommé (le DGM s’il ne démissionne pas par solidarité avec son Mentor
FS) mettra en place la commission de refonte des statuts.
Les statuts refondés, sera-t-il utile de maintenir une structure provinciale avec tout ce falbala ?
Je pense que les Grandes Loges Provinciales sont inutiles. Seuls quelques FF compétents
peuvent gérer l’ordinaire, et ce avec des habits civils. Une structure légère peu coûteuse peut
être mise en place.
Passées les Grandes Messe, les beaux tabliers à riche passementerie, les postes honorifiques
de Grands-Machins ou Grands-Trucs supprimés, vous verrez retourner dans les clubs services
et les partis politiques les maçons de parade.
Ils partiront d’eux-mêmes.
Alors se pose une deuxième question : le chiffre d’affaires de la GLNF va baisser.
Entre-nous, mes FF, le chiffre d’affaires de la GLNF, je m’en fous, mais alors,
complètement !
Dernier commentaire à ceux qui me diront « et si tout ne se passe pas comme tu le dis ? »
Alors, mes FF, j’irai partager la Lumière qui brille en moi (tout comme en chacun de nous)
ailleurs avec d’autre FF. Et comme la Maçonnerie existe à toute heure et en tout point de
l’Univers, je n’aurai aucun peine à m’y retrouver.
J’ai dit
Paracelse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

olivier 31/12/2010 11:39


Bravo mon Frère. Je suis pleinement d'accord avec ton analyse. Encore bravo et merci.
Que le GADLU nous aide dans ces épreuves!!!